Projet Athika : pour une meilleure formation à la e-Santé

24 Nov 2020 | Actualité

Avec Athika, Technosens s’engage pour une meilleure formation sur les métiers de la e-Santé.

Le projet Européen Athika propose de créer des approches innovantes pour la formation des étudiants qui concevront les aides numériques de demain.

Par ce cursus international et original, les étudiants seront confrontés à la croisées de disciplines techniques (IoT – internet des objets, Machine Learning, Intelligence Artificielle) et disciplines humanistes (éthique, philosophie).

Ce projet permettra à des groupes d’étudiants de formations variées de travailler ensemble sur des problématiques réelles d’entreprises du secteur de la e-Santé.

Technosens amènera ces étudiants à travailler sur le mieux vieillir, les aides technologiques et l’importance de la prise en compte de l’humain dans leur conception .

Les partenaires du projet

Des acteurs de référence européens de l’enseignement ainsi que du secteur privé mènent ce projet au côté de Technosens:

  • Formation sur l’aspect IoT coordonnée par l’université de la Salle à Barcelone (Espagne)
  • Coordination du volet éthique, gouvernance et philosophie par l’université de Tartu (Estonie)
  • L’université de West of Scotland (Royaume-Uni) sera en charge de la partie Machine Learning et Intelligence Artificielle
  • Le groupe Technopolis (Estonie) apporte sa connaissance de la gouvernance et de conseil politique
  • Le Mcrit de Barcelone (Espace) apporte le regard d’une société d’ingénierie et de planification sur le secteur
  • La fondation TIC SALUT SOCIAL abordera les problématiques de e-santé. Située à Barcelone (Espagne) l’agence publique œuvre au sein du ministère catalan de la santé
  • Le Kaunas Science and Technology Park de Kaunas (Lituanie) apporte sa connaissance de l’accompagnement de startup du domaine e-Santé
  • Pharmatics, à Edimbourg (Royaume-Uni), société de recherche spécialisée dans l’utilisation de l’intelligence artificielle pour la santé et la médecine prédictive.

Cliquez ici pour consulter le site internet du projet

Donec efficitur. tristique fringilla at pulvinar et, massa consectetur dictum mattis lectus